4 conseils pour devenir franchisé à l'étranger

Territoire, formule, enseigne, comment bien choisir ?

Se lancer dans la franchise peut être une entreprise intimidante en restant en France. Le faire dans un pays étranger l'est encore plus. Pourtant, les opportunités sont là et de nombreuses enseignes développent des solutions pour développer leurs réseaux sur des territoires proches ou lointains. Nos experts vous aideront à vous y retrouver.

1. Réfléchir à ses ambitions avant tout

La création d'entreprise en franchise n'est à la base pas différente du lancement d'un projet en indépendant : rien n'est possible sans une réflexion en profondeur et beaucoup de planification. Un bilan personnel n'est également jamais de trop : quelles sont vos ambitions, vos qualités, vos compétences ? De quels moyens financiers disposez-vous ? Pouvez-vous compter sur le soutien de vos proches ? Votre famille est-elle disposée à vivre à l'étranger ? Autant de réponses dont un futur franchisé a besoin pour réduire le champ des possibilités et convenablement axer ses recherches.

2. Connaître les possibilités

Armé de ces réflexions, vous pourrez décider si vous chercherez à devenir master franchisé, à la tête d'une entreprise chargée de recruter les franchisés sur le territoire visé ; simple franchisé dans un réseau déjà constitué ; ou bien quelque part entre les deux. Il n'est pas rare que des enseignes mettent au point des formules spécifiques pour leur développement à l'international. Certains franchiseurs recrutent des profils de chefs d'entreprise pour gérer leurs structures implantées à l'étranger. En commençant avec un emploi salarié, ces gérants ont ensuite l'option de devenir franchisés ou master franchisés.

3. Discuter avec les franchiseurs

Pour connaître toutes les options qui se présentent à vous, il n'existe pas d'autre solution que de s'adresser aux enseignes. Si plus d'un tiers des réseaux se développent hors de nos frontières, un autre tiers y pense déjà. Toutefois, rares sont les franchiseurs qui font publiquement état de toutes leurs intentions d'expansion à l'étranger. Aussi n'hésitez pas à décrocher votre téléphone et à vous déplacer sur les salons. Les exceptions existent cependant. Laforêt, par exemple, a sur son site internet un formulaire destiné aux candidats à la master franchise. Déjà présent en Belgique, au Luxembourg, au Maroc et au Portugal, le spécialiste de l'immobilier est ouvert aux propositions concernant 22 pays, de l'Allemagne à la Suisse, en passant par la Lettonie ou Chypre.

4. Partir sans connaître le pays : possible mais difficile

Une grande majorité des franchiseurs qui cherchent à développer leur réseau hors de l'Hexagone recherchent des entrepreneurs ayant une bonne connaissance du ou des pays visés. En effet, le succès de l'implantation d'un réseau à l'international est tributaire de nombreux facteurs locaux : la réglementation bien entendu, mais également la culture de consommation. Bien peu d'enseignes peuvent se permettre de se lancer sur un marché différent sans adapter leur concept. L'exotisme et la French Touch ne suffisent pas toujours à convaincre.

Toutefois, dans le cas des réseaux déjà implantés à l'étranger, il existe des ouvertures pour des candidats à la franchise et à l'expatriation. Tout est possible pour un entrepreneur travailleur et motivé !

Derniers articles de la rubrique