Master franchise : la solution la moins risquée pour se développer à l'international

Pourquoi confier son implantation à un master franchisé ?

Sauter le pas de l'expansion internationale est le rêve de beaucoup de franchiseurs. Mais pour ouvrir plus qu'un point de vente à Londres ou à Tokyo, il est nécessaire de se lancer sur de bonnes bases. Un plan de développement international doit être mis en place, et la question de la master franchise sérieusement abordée.

La France n'est pas très forte en internationalisation

Si environ un réseau sur trois est implanté à l'international, l'expérience a prouvé que les franchiseurs hexagonaux sont assez timides en la matière. En effet, la plupart des développements à l'étranger se sont faits en réponse à une demande d'un entrepreneur étranger intéressé à l'idée d'adapter le concept à son pays. Pourtant, les succès sont suffisamment nombreux et retentissants pour susciter des envies. Que l'on se repose sur la fameuse French Touch, sur le rayonnement culturel de notre pays ou simplement sur un concept novateur, les opportunités sont là. Il reste à savoir quels territoires viser en premier - les marchés lointains peu développés pour profiter de l'absence de concurrence, ou bien les pays proches géographiquement et culturellement pour minimiser les complications? - et sur quel modèle économique baser son expansion à l'international.

Les formules pour développer sa franchise à l'international

Pour se lancer sur un territoire franchisé, une tête de réseau dispose de trois options : la franchise directe, la joint-venture ou la master franchise. Signer des contrats de franchise directement avec des entrepreneurs étrangers est possible, mais cela suppose que le concept ne nécessite que peu ou pas d'adaptation, et également que les formalités administratives ne soient pas trop complexes. C'est la formule idéale pour les franchiseurs qui ne cherchent qu'à ouvrir une unité dans des villes prestigieuses du monde.

Lancer une joint-venture requiert un partenaire local avec qui créer une entreprise sur le territoire visé. On s'oriente alors en général vers un développement de type succursales, ce qui offre un fort degré de contrôle au franchiseur, mais lui demande d'investir lourdement d'un point de vue financier et humain. Mettre en place une nouvelle tête de réseau demande des moyens que seuls les grandes enseignes peuvent mettre sur la table.

La master franchise, quant à elle, présente bien des avantages. Comme la joint-venture, elle nécessite un partenaire local, mais requiert bien moins d'investissement. En effet, le master franchisé est un entrepreneur indépendant qui joue le rôle de franchiseur dans son pays. Comme un franchisé national, il est responsable du financement et du bon fonctionnement de son affaire. Il se charge de monter sa structure et son équipe, d'entreprendre les démarches administratives, etc., avant de recruter des franchisés locaux. Son expertise du marché visé est également primordiale quand il s'agit d'adapter le concept à la culture locale. Car si le mot « France » est synonyme de « luxe » et de « raffinement » dans de nombreux pays, cela ne suffit pas pour assurer le succès dans un environnement parfois très différent.

Derniers articles de la rubrique